2 thoughts on “« Contre le libéralisme » recensé par Causeur”

  1. La gouaille coutumière et réjouissante de Jean-Paul Brighelli rend vraiment bien compte du livre d’Alain de Benoist. En écho aux stimulants argumentaires de cet ouvrage, on peut prolonger cette lecture par un autre livre qui vient de sortir – et qui fait l’objet de recensions très intéressantes dans des médias aussi divers que le Figaro Vox (Eugénie Bastié) ou France – Culture – :

    « Il faut s’adapter » par Barbara Stiegler. nrf

    Il me semble désormais mieux comprendre pourquoi Monsieur Emmanuel Macron nous parle sans cesse, sur un monde incantatoire et injonctif, voire comminatoire, de « nécessaire adaptation », de « pédagogie de la réforme », d’ « émancipation » ou de « progressisme », etc, etc …
    Cette « fabrique du consentement » (Chomsky), méthodiquement organisée par un Etat fort, et coercitif, remonte à une autre interprétation perverse et fallacieuse de Darwin, celle de Walter Lippmann. Les peuples, par nature récalcitrants et « réfractaires » (!), attachés à leurs ridicules (?) traditions, sont à mener à la cravache ! C’est le véritable néo-libéralisme.

    https://www.franceculture.fr/oeuvre/il-faut-sadapter-sur-un-nouvel-imperatif-politique

  2. Actualités : dans un discours prononcé devant l’Autorité de la concurrence, à l’occasion de son dixième anniversaire, le Premier ministre Édouard Philippe a cité deux fois Friedrich Hayek. Quelques semaines après son arrivée à Matignon, il avait déjà affirmé, dans un entretien à France Culture, que la lecture de cet auteur avait été essentielle dans sa formation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.