« Le candidat », de Jean Cau

La publication, aux éditions Xenia (C.P. 395, CH-1800 Vevey), d’un ouvrage posthume de Jean Cau, Le candidat, fait du bruit dans la presse. Paul-François Paoli, dans Le Figaro (6 décembre), le qualifie d’« irrésistible » et célèbre son « style plus vert que jamais ». Joël Prieur, dans Minute (5 décembre), observe que « cette radioscopie du parisianisme et de sa superficialité n’a pas pris une ride ». « Un texte inédit, mais immortel », ajoute Jérôme Garcin dans Le Nouvel Observateur (10 décembre). L’ouvrage, préfacé par Alain Delon et qui a également été recensé par Bruno deCessole dans Valeurs actuelles, est un récit décapant de la candidature de Jean Cau à l’Académie française. L’auteur, qui ne s’était lancé qu’à reculons dans cette aventure, avait peu avant sa mort confié le manuscrit à Alain de Benoist, qui s’est employé à le faire éditer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.