L’adoption du traité de Lisbonne

Dans le dernier numéro de Junge Freiheit (14 mars), Alain de Benoist analyse les conséquences de la ratification du traité de Lisbonne : « « Europa läßt sich nicht ohne die Völker aufbauen ». Die französische wie die britische Regierung peitschen den Reformvertrag ohne im Wahlkampf versprochenes Referendum durch ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.