L’adoption du traité de Lisbonne

Dans le dernier numéro de Junge Freiheit (14 mars), Alain de Benoist analyse les conséquences de la ratification du traité de Lisbonne : « « Europa läßt sich nicht ohne die Völker aufbauen ». Die französische wie die britische Regierung peitschen den Reformvertrag ohne im Wahlkampf versprochenes Referendum durch ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.