Une réflexion sur le cinéma

A l’occasion du Festival de Cannes, le quotidien italien Il Giornale publie un article d’Alain de Benoist sur l’histoire et le sens profond de l’art du cinématographe : « Il cinema da specchio critico a merce innocua » (p. 35, traduction de Maurizio Cabona).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.