Réfléchir et agir

Un entretien d’Alain de Benoist dans la dernière parution de la revue « Réfléchir et agir » (Toulouse, 44, été 2013, pp 33-37) : « Lorsque le capital ne produit plus assez de valeur, c’est l’ensemble de la société qui peut être appelée à se révolter ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.