Les idées à l’endroit : Pour ou contre la souveraineté

Pour ce nouveau numéro très attendu des « Idées à l’endroit » , l’écrivain et philosophe Alain de Benoist s’est entouré d’invités de choix pour évoquer un sujet d’actualité : Pour ou contre la souveraineté. Pour débattre, il a fait appel au politologue Guillaume Bernard, au docteur en philosophie Guilhem Golfin auteur d’un essai intitulé « Souveraineté et Désordre politique » et au journaliste-essayiste Aristide Leucate. Un échange de haute tenue qui permet d’approfondir une thématique récurrente.

1 thought on “Les idées à l’endroit : Pour ou contre la souveraineté”

  1. j’ai trouvé ce débat intéressant mais malheureusement ramené, de temps à autre, au champ politique contemporain (et quelquefois, très franco-français). Je pense que le souverainisme est à la souveraineté ce que l’impérialisme est à l’Empire. La notion de souveraineté associé à la subsidiarité est intéressante dans la mesure où elle pourrait déboucher sur une « féodalité moderne », c’est à dire retrouver cette acceptation qu’il peut y avoir des souverainetés à plusieurs étage. Vous défendez l’état-nation (destructeur des qui semble être à l’origine du souverainisme lequel mène à un renfermement sur soi. Quant à la conservation de l’identité, elle n’a jamais posé problème sous l’Empire qui posait son socle sur des souverainetés à plusieurs étages avec le respect des identités et des cultures (à l’inverse de l’impérialisme).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *