Les idées à l’endroit : Pour ou contre la souveraineté

Pour ce nouveau numéro très attendu des « Idées à l’endroit » , l’écrivain et philosophe Alain de Benoist s’est entouré d’invités de choix pour évoquer un sujet d’actualité : Pour ou contre la souveraineté. Pour débattre, il a fait appel au politologue Guillaume Bernard, au docteur en philosophie Guilhem Golfin auteur d’un essai intitulé « Souveraineté et Désordre politique » et au journaliste-essayiste Aristide Leucate. Un échange de haute tenue qui permet d’approfondir une thématique récurrente.

1 thought on “Les idées à l’endroit : Pour ou contre la souveraineté”

  1. j’ai trouvé ce débat intéressant mais malheureusement ramené, de temps à autre, au champ politique contemporain (et quelquefois, très franco-français). Je pense que le souverainisme est à la souveraineté ce que l’impérialisme est à l’Empire. La notion de souveraineté associé à la subsidiarité est intéressante dans la mesure où elle pourrait déboucher sur une « féodalité moderne », c’est à dire retrouver cette acceptation qu’il peut y avoir des souverainetés à plusieurs étage. Vous défendez l’état-nation (destructeur des qui semble être à l’origine du souverainisme lequel mène à un renfermement sur soi. Quant à la conservation de l’identité, elle n’a jamais posé problème sous l’Empire qui posait son socle sur des souverainetés à plusieurs étages avec le respect des identités et des cultures (à l’inverse de l’impérialisme).

Répondre à MERCIER Robert-Marie Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.