Schmitt vu de New York

La revue américaine Telos (New York), fondée par Paul Piccone, publie une assez longue analyse, par Paul Gottfried, du Carl Schmitt actuel d’Alain de Benoist (« Gloomy Observations about the Political Present », pp. 185-192).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.